La SARF 72 a écrit un courrier au maire du Mans pour protester contre le fait qu’une des salles de la petite rotonde de la maison des association est occupée tous les samedi après-midi par une association « culturelle » : l’organisation mondiale «  Parole de Foi » qui est par ailleurs listée comme mouvement sectaire dans le rapport parlementaire nº 2468 fait au nom de la commission d’enquête sur les sectes.

« Monsieur le Maire

La Société des Amis de la Révolution n’a pu se réunir cette année salle 2 de la Rotonde de la Maison des associations pour la tenue de son assemblée générale annuelle.

En effet, il a été répondu à notre demande que cette salle était occupée tous les samedis après-midi par une association.

Étonné de ce Privilège bloquant la rotation des salles entre les diverses associations, nous avons demandé le nom de celle-ci. Il nous a été répondu qu’il s’agissait de l’«Organisation mondiale "Parole de foi"» ayant signé une convention avec la ville.

En effet, nous avons pu constater lors de notre assemblée génSARF en action 2érale du samedi 30 janvier (qui s’est tenue en salle 1) la présence d’une affiche, sur la porte d’entrée de la Rotonde, ayant pour titre : «Eglise la foi triomphante» et appelant à la «prière» (voir photographie de l’affiche en pièce jointe). Il s’agit donc d’une association cultuelle et non culturelle. La convention signée semble donc avoir été prise en violation de la loi de séparation des Eglises et de l’Etat de 1905 fondant la laïcité en France.

Enfin, cette Eglise est listée comme mouvement sectaire dans le rapport parlementaire nº 2468 fait au nom de la commission d’enquête sur les sectes.

Contre ce Privilège et pour les raisons ci-dessus énoncées, l’Assemblée Générale de la SARF a l’honneur de vous demander, Monsieur le Maire, de bien vouloir dénoncer cette convention, et ainsi restituer la salle n° 2 à toutes les associations culturelles de la Maison des associations.

Dans l’attente de votre réponse, soyez assuré, Monsieur le Maire, de nos sentiments démocratiques et républicains.

Pour l’Assemblée des Sociétaires,

le Président de la SARF. »