A une date située entre le 12 et le 25 octobre 1789, le comité provisoire de Bonnétable recevait une lettre datée du12 de Versailles par laquelle le duc de Luynes ( Louis Joseph Charles Amable d’Albert de Luynes  , 6° duc de Luynes ) acceptait d’être le colonel d’honneur de la garde nationale de la ville. La réponse était envoyée le 25 de ce mois d’octobre 1789.

Depuis le début du XVIII° siècle les d’Albert ducs de Luynes et de Chevreuse étaient seigneurs de Bonnétable, seigneurs qui ne résidaient que rarement en cette ville passant le plus clair de leur temps à Versailles ou dans leur château de Dampierre.

89-10-15 château de Dampierre

 « Copie de la lettre de Monsieur Le Duc De Luynes qui accepte le Grade de Colonel d’honneur, de la Milice CitoYenne de Cette ville.

Versailles 12..8.bre 1789.

D’après le compte ; Messieur, qui m’a été rendu de nouveau de la CompositioN de Votre milice BourGeoise

14

[ En marge à gauche en haut du feuillet 14 recto :

Repondüe

Le

25. 8..bre.1789. ]

Et de votre desin que J’en Sois le Colonel d’honneur, Je me Fais le plus Grand plaisir de l’accepter. je suis très Reconnaissant de votre Sensibilité à cet èGard. je m’empresserai dans tous les tems de donner a la ville de Bonnètable des marQues d’attachement, et Je concourrerai avec elle au maintieN du bon ordre, et de la tranquilité Publique. Recevez en, Messieurs et celle des Sentimens avec les quels, Je Suis votre très humble et très obeissant Serviteur. Signé

Le Duc de Luynes

/./. j’ai cru, Messieurs, devoir reFuser dabord toute place QuelconQue, étant deputé aux états Généraux. Vous devez approuver ma delicatesse ayant peu l’honneut d’être connu de vous. j’ai cru vous devoir cette deFerence. j’ai refusé positivement la même place à ChateauduN ; mais, Messieurs, Puisque vous desireZ que Je Sois a votre Tête, je me remes a vos orDres, en vous Priant Cependant de Vouloir bien examiner, Si c’est le vœu Genéral de votre Ville. telle que Soit votre reponse, je m’empresserai ; Messieurs, lorsque les états Generaux Seront terminés d’avoir l’honneur d’aller vous remercier, et de prenDre avec vous tous les moYens de rendre votre ville Florissante. J’Y Contriburai en mon particulier de tout mon Zele. tel ont été de tous tems mes Sentimens Pour Votre Ville.  Signé

Le Duc De LuYnes »[1]

89-10-15

 


[1] AD 72, 1 MI 1343 ( R 222 ).